jeudi 26 juin 2014

Mémoire d'éléphant.

Plus d'une semaine depuis que les Souris et moi avons fait nos adieux.

Elles me manquent beaucoup.

Quand nous nous sommes quittés pour le hiatus estival, l'oeuvre de Robert Munsch était à l'honneur. C'est comme ça depuis le début, les mois de mai et de juin, lui sont consacrés.

Il faut comprendre, que bien souvent, lorsque le beau temps s'installe, les Petites Souris ont à peu près autant le goût de venir s'encabaner auprès de Caro, que de ranger leurs jouets à la fin de la journée! Je ne leur en tient pas rigueur. Moi aussi j'aime beaucoup ça jouer dehors.

Entre en jeu ce précieux Monsieur Munsch. C'est assez étonnant, année après année, de témoigner de ''l'effet Robert Munsch'' sur une bande de Petites Souris atteintes de Bougeotte.
Je n'ai qu'à sortir ma pile de valeurs sûres et voilà que les Souris prennent place, se mettent en mode d'écoute, tout naturellement.

''Qu'est-ce que nous lisons, aujourd'hui mes Trésors? ( Parce qu'on ne se lasse jamais d'entendre des mots d'amour...)

Plus souvent qu'autrement, elles crient en choeur :

Le Keeeeetchup!

ou bien

L'histoire avec l'Éléphaaaannnnt! *

ou bien

Le Dodo!

(Et plusieurs autres. En fait, elles les aiment presque tous.)

Nous rectifions un peu les places, histoire d'en trouver une bien bonne. ( ''Trouve-toi une place qui fonctionne bien avec le livre et avec tes yeux mon coco d'amour.'') Et hop! Nous commençons à lire ces histoires fabuleuses, pimentées de répétitions, de suspense, de personnages farfelus, d'onomatopées, et de drame. C'est qu'il sait parler aux enfants ce Munsch! Et les enfants en redemandent.

Ils viennent à apprendre les mots de l'histoire par coeur. Gare à moi si, j'ai le malheur de me ''tromper!'' Je me le fais dire. Oh que oui...

Quelle formidable façon de les aider à construire leur mémoire. À associer les lettres qu'ils voient sur la page, aux mots qu'ils s'entendent répéter. Quel formidable portail vers l'acquisition de cette si précieuse richesse:

Être capable de lire.

C'est quand même une idée qui a fait ses preuves...


Bonne semaine à tous. Profitez-bien du soleil,


Caro.


* Monsieur Munsch nous explique, dans ce recueil, qu'il a caché un éléphant dans les pages de cette hisoire. C'est bien vrai! Les Souris ont beau l'avoir ''trouvé'' des dizaines de fois, ils redemandent chaque fois qu'on prenne le temps de le '' re-retrouver''... Tout simplemement gé-ni-al.


lundi 16 juin 2014

Robert Munsch, merci.

Cher Robert Munsch,
Depuis 2003, j'ai le bonheur d'animer une activité de lecture auprès de tout petits enfants de 3 -4 ans.
J'ai la chance, à leur contact, d'apprendre à vivre. Ici et maintenant.

L'univers de la littérature enfantine est extraordinaire. Chaque année, des milliers de livres, des créations toutes plus belles les unes que les autres, viennent l'enrichir. Et c'est un véritable ravissement que de voir mes petites Souris, les découvrir, les manipuler et être véritablement enchantées par cet objet très ancien, par cette idée toute simple ; une histoire mise en mots et des illustrations, couchées sur du papier et reliées, de sorte que l'on puisse la transporter avec soi, partout où l'on va.

C'est une idée qui a fait ses preuves.

En cette ère du piton et de la bébelle techno à gogo, je suis très étonnée qu'elle perdure...

Ce qui m'amène à vous, Mr. Munsch. Vous sans qui je ne pourrais faire cette activité, année après année.

C'est parce que vous savez parler aux enfants Mr. Munsch. Vous avez compris ce qui fait d'un livre d'enfant, un bon livre.

-Vous avez le sens du rythme.
-Vous avez le sens du drame.
-Vous êtes très rigolo.
-Vos histoires sont marrantes, farfelues et aiguisent l'imagination des Petites Souris.
-Vous savez qu'à 15 ans, elles auront compris que les ogres et les cheveux qui se détachent d'un crâne par magie, n'existent pas.
-Vous vous êtes toujours entourés d'illustrateurs de grand talent, en particulier Michael Martchenko, qui dessinent et peignent pour les cerveaux des tout-petits ; avec beaucoup de couleur, assez près de la réalité et en tenant compte de ce qui est écrit sur la page.
-Vos textes procurent au lecteur-parent-éducateur, tout pleins de dialogues rigolos. On peut grâce à ceux-ci et si le coeur nous en dit, jouer avec sa voix, inciter les enfants à deviner la suite et...chanter!
-Vous procurez aux enfants modernes (atteints de la Bougeotte Chronique) la PREUVE qu'il est possible pour eux de rester Tranquiiiiiiiillles, le temps d'une histoire. Pour une petite personne dont le système nerveux est stimulé de part et d'autre, sans relâche, cinq minutes à rester sans bouger, c'est ÉNORME. Et pour certaines Petites Souris, ces cinq minutes peuvent servir de vitrine, peuvent être un tremplin vers l'acquisition du Grrrrrros Câlme nécéssaire à l'intégration de l'expérience scolaire.
-Vous leur procurez un outil indispensable à la création et à la fortification de leur mémoire.
-Vous avez toujours pris le soin de mettre votre photo et celle de vos illustrateurs à l'endos de vos livres. Les enfants A-D-O-R-E-N-T voir la photo des personnes qui ont créé le livre que s'apprête à leur lire Caro. ( exactement comme les adultes...)

Et j'en passe...

Je reprendrai mes activités à la mi-septembre en sachant qu'il est toujours possible de tabler sur votre abondante bibliographie.


Merci encore et bon été,

Caro.


Bon été à tous et à toutes, on se revoit le 9 septembre.

C'est un rendez-vous.